L’Hôtel Ryugyong sort de l’ombre ?

Le groupe suisse Kempinski veut s’offrir la gestion de l’ Hôtel Ryugyong, une structure pyramidal inachevé de Pyongyang. Reto Wittwer, le Président Directeur Général du groupe hôtelier helvétique est convaincu de faire une bonne affaire. Sans aucuns doutes, un énorme i s’est formé, tout ceux qui sont intéressés par les activités commerciales en Corée du Nord, parlent de cet événement.

ImageL’Hôtel Ryugyong (source de la photographie: BelleNews.com)

Néanmoins, ce projet qui atteindra son seuil de rentabilitéqu’après que de nombreuses années mérite une attention toute particulière. D’une part il confirmerait le la légère brise de réformes en Corée du Nord. Pourquoi parler de réformes dans le cas de la construction d’un hôtel ? Car la construction de celui-ci prend fin et est synonyme de clôture de projet. Pendant de nombreuses années la construction de cet hôtel était arrêté, fautes de moyens (ou plus exactement, les moyens disponibles étaient alloués à d’autres priorités).

Est-ce que le développement d’hôtels de luxe a un sens en Corée du Nord ? Oui, et cela pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il existe des hôtels relativement luxueux en Corée du Nord mais ils sont soient vétustes (l’Hôtel Koryo à Pyongyang), soit hors de la capitale (l’Hôtel Emperor à Rason ainsi que l’Hôtel Hyangsan près du mont Myohyang ). Par ailleurs le fait de faire des affaires avec des partenaires étrangers ne redore pas le blason de la Corée du Nord ? A titre de digression, vous pouvez remarquez que Kim Jong Eun, le leader actuelle de la Corée du Nord, commence à se faire photographier en présence d’étrangers. Oui, ce ne sont plus ses sbires qui sont présentes derrière lui, mais des diplomates* qui sont postés à Pyongyang (bien entendu vous trouverez au premier plan, les faux-amis chinois).

Un hôtel de cette classe est aussi nécessaire pour l’accueil de dignitaires étrangers. Cet hôtel est aussi le symbole du dédain nord-coréen à l’écart de la Chine. Pauvres chinois, ils ont tellement investis en Corée du Nord (dans les matières premières ainsi que dans le développement de l’infrastructure) et pourtant ils n’ont pas le droit de gérer l’hôtel le plus luxueux à Pyongyang. Pour contrebalancer cela (et afin de marquer un certain équilibre), les nord-coréens autorisent les chinois à se rendre au Mont Kumgang. Je pense qu’il ne s’agit pas d’un hasard que l’Hôtel Ryugyong ne soit pas dans les mains de Pékin.

Rajoutons enfin, que Kim Jong Eun, ayant vécu en Suisse, a du favoriser l’implantation de cette société suisse en Corée du Nord. Il semblerait même que certains de ses amis (de l’époque du lycée) aient été ses camarades de Classe, lorsqu’il était élève à l’Ecole Internationale de Genève. Remarquons aussi, que c’est Ri Chol, le beau-père de Kim Jong Eun qui coordonne le projet de Pyongyang. Bel esprit de famille.

 

Image

*Autour de Ri Sol Ju, la femme enceinte de Kim Jong Eun habillé de blanc, se trouvent des diplomates de 3 continents (Amérique, Europe et Asie). Cela également ne constitue pas un hasard.. (source de la photographie: Agence Yonhap)

Advertisements

1 Comment

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s