La famille éloignée de Kim Jong Eun souffre-elle? (première partie)

Souvent les médias décrivent la vie de la famille des Kims en segmentant ses membres  en deux catégories : ceux qui étaient acceptés par Kim Jong Il (le père de Kim Jong Eun, l’actuel leader de la Corée du Nord) et les autres et ceux qui n’étaient pas acceptés par Kim Jong Il (il s’agit en général des enfants et la famille de Kim Sung Ae : une des nombreuses femmes de Kim Il Sung). Aujourd’hui nous verrons que leurs vies n’a pas étéau demeurant si rose..

Les journaux, en général, ont tendance à répéter les mêmes choses : ces personnes ont été écartées de la scène politique nord-coréenne car elles constituaient un danger pour Kim Jong Il. Leur éloignement avait aussi des raisons familiales : Kim Jong Il n’a jamais supporté que son père se remaria avec une autre femme que sa mère biologique : Kim Jong Suk.

Les principaux inculpés sont les personnes suivantes : Kim Pyong Il (le demi frère de Kim Jong Il), Kim Yong Il, Kim Kyung Jin (demi-frère et demi-sœur de Kim Jong Il), Kim Sung Ae (la belle mère de Kim Jong Il), Kim Sung Gap (le frère de Kim Sung Ae), Choe Mun Sop, Kim Pyong Ha (des amis de Kim Pyong Il) : tous furent envoyés loin de Pyongyang et de sa cour royale.

Comment en est-on arrivé à là ? Sans rentrer dans les détails de l’histoire, sachez que pour des prétextes plus ou moins limites, tous ont pu être éloignés de Pyongyang vers la fin des années 70. Kim Pyong Il fut envoyé en Europe (il est actuellement l’ambassadeur de la Corée du Nord en Pologne), Kim Yong Il a étudié et travaillé en Allemagne (il est décédé en 2000), Kim Kyung Jin habite à Vienne (elle est la femme de l’ambassadeur nord-coréen en Autriche). Quant à Kim Sung Ae, elle était en surveillance constante à Pyongyang.

Qu’en pensait Kim Il Sung, le géniteur de Kim Jong Il ? Celui-ci a pleinement accepté l’éviction de Kim Pyong Il et de ses frères et sœurs car en effet ils méritaient de quitter la Corée du Nord. Néanmoins, Kim Il Sung pensait que ces enfants reviendraient en Corée du Nord dès les années 80. La vérité a été toute autre puisque c’est uniquement en janvier 1994 que Kim Pyong Il et ses frères et sœurs ont pu revenir à Pyongyang. L’accalmie n’a été que de courte durée : dès le décès du père spirituel, en juillet 1994, tous furent obligés de quitter la Corée du Nord et de repartir en Europe.

Aujourd’hui Kim Pyong Il continue de vivre à Varsovie en Pologne, sa sœur habite toujours à Vienne et d’après les dires de diplomates habitant en Autriche, celle-ci adore Vienne et l’opéra. Quant à leur jovial frère Kim Yong Il est décédé d’une cirrhose du foie et son corps fut rapatrié à Pyongyang.

 Image

Kim Pyong Il, le demi-frère du défunt Kim Jong Il (source de la photographie : document privé)

 

 

 

Advertisements

2 Comments

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s