Une purge qui n’en est pas une : une menace qui en constitue une.

Enfin, j’attendais cela depuis des mois, la purge du général ultra conservateur Kim Jong Gak. Ce matin les médias sud-coréens ont fait passer l’information : Kim Jong Gak n’est plus ministre de l’armée nord-coréenne.

Kim Jong Gak: l’évincé

Kim Kyok Shik:  l’évinceur

Vous y-croyez ? Moi non. Peut-être celui-ci a été démis de ses fonctions et remplacé par Kim Kyok Shik, un autre général ultraconservateur (responsable entre autre de l’attaque de la corvette Cheonan et de l’attaque de l’île sud-coréenne de Yongpyong) néanmoins cela ne signifie pas que Kim Jong Gak devienne une personne non-importante en Corée du Nord. Rappelons-le : Kim Jong Gak était non seulement ministre de l’armée mais aussi vice maréchal de l’armée nord-coréenne, membre de la Commission de Défense Nationale, directeur du Bureau Politique de l’armée, député et homme d’affaires à ses heures perdus…

Ce qui semble fonctionner en Corée du Nord s’appelle la rotation des postes.  Chaque politicien et chaque officier du parti effectue une rotation à travers les principales organisations politico-militaires de la Corée du Nord. Tenez prenons par exemple l’expérience militaire de notre Kim Kyok Shik, on peut remarquer qu’il a été démis de ses fonctions de chef de l’armée nord-coréenne en 2009 pour devenir responsable du 4ème corps militaire de la Corée du Nord (responsable des attaques contre la Corée du Sud). En 2011 Kim Kyok Shik a même été nommé vice-ministre de l’armée.

La nouvelle fonction de Kim Kyok Shik est peut-être un cadeau ? Rappelons-le, il y’a tout juste deux ans (le 24 novembre), l’île sud-coréenne de Yongpyong a été bombardé par l’armée nord-coréenne.

Plus sérieusement, je pense plutôt que la Corée du Nord remplacé Kim Jong Gak par Kim Kyok Shik pour faire peur aux sud-coréens qui élisent leur futur président dans moins de 4 semaines. La pression va monter à Séoul car les politiciens sud-coréens savent bien qui est Kim Kyok Shik et de quoi il est capable…

Kim Jong Gak est la sixième personne du corbillard des 8 personnes qui entoura le défunt Kim Jong Il. Les deux suivants sont aussi en danger ? Je souhaiterais ajouter que si Kim Jong Gak a réellement été évincé et bien cela signifie que personne ne peut se sentir en sécurité en Corée du Nord (ce que j’ai longuement dans ce texte rédigé pour la fondation Pologne Asie où je m’occupe du dossier coréen)

Advertisements

3 Comments

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s