Des destins difficiles pour les candidats à l’élection sud-coréenne

Aujourd’hui se sont déroulés les élections en Corée du Sud (pour la 18ème fois).  Les résultats sont connus : c’ est Park Geun Hye qui remportera ces élections.

ParkPark Geun Hye: la nouvelle présidente sud-coréenne (source de la photographie: Chosun Ilbo)

Revenons en à la vie de ces personnalités :

Deux candidats ont réellement comptés : Park Geun Hye (représentant le parti conservateur Saenuridang) et Mun Jae In (Le Parti d’Unification Libérale Démocratique). Depuis le début de la campagne présidentielle c’est Park Geun Hye (la fille d’un ancien président sud-coréen) qui dominait les sondages. Les élections ont en effet eu raison du deuxième candidat. Et pourtant, c’est lui qui menait dans les sondages, suite à son alliance avec An Chol Su (un candidat indépendant).  Celui-ci a cependant refusé finalement de s’allier à Mun Jae In car concernant certains sujets, aucuns compromis n’ont été trouvés. L’écroulement de cette coalition a ainsi démontré les faiblesses de Mun et c’est ainsi que celui a perdu les élections présidentielles. Cependant le 6 décembre, Mun Jae In se rendit dans la maison d’An Cheol Su ou celui-ci lui confirma son soutien.

La rivalisation entre Park Geun Hye et Mun Jae In fut des plus passionnantes: Park était la fille de l’ancien dictateur Park Cheong Hee qui fut considéré comme le père du progrès économique sud-coréen. Néanmoins nombreux sont ceux qui le considère comme un dictateur qui bafoua les droits de l’homme. Quant à Mun Jae In, il s’agit d’un fils de réfugiés nord-coréens (qui se sont enfuit de la Corée du Nord lors de la Guerre de Corée-1950-1953-). Il lutta contre la politique de Park Cheong Hee. Chacun de ces candidats eurent des moments difficiles: en 1974, la mère de Park Geun Hye fut assassiné et la fille du dictateur suspendra alors ses études en France. En ce qui concerne Mun Jae In : il eut une vie difficile en raison de problèmes financiers, il séjourna même en prison en raison de son opposition a la constitution Yushin qui renforça le pouvoir de Park Cheong Hee.  Quant à celui-ci il fut assassinée par un de ses collaborateurs en 1979.

Pour en revenir à ces élections, il faut savoir que le parti de Park Geun Hye est actuellement au pouvoir en Corée du Sud, ajoutons à cela que sa victoire est une première en Corée du Sud : il s’agira de la première femme présidente en Corée (et en Asie du Nord-Est..)

Advertisements

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s