Le troisième essai nucléaire nord-coréen et ses conséquences – éléments d’analyses

La Corée du Nord a réalisé son 3eme essai nucléaire le 12 février. La Corée du Nord ne prends pas attention des sanctions de l’ONU, des menaces américaines de réactions. Est-ce que la Corée du Nord est prête à revenir à la table des négociations ? Oui, je le crois mais uniquement dans le cadre de négociations directes avec les Etats Unis. Est-ce que la Corée du Nord est prête à abandonner son arsenal nucléaire ? Non. Il est clair que celui-ci subsistera sous une forme ou une autre. Au meilleur des cas, il sera mis en veilleuse. Dans le plus mauvais scenario et dans le cadre d’une situation instable, l’arsenal nucléaire nord-coréen pourra être utilisé. Ce scenario semble peut probable dans la mesure où la Corée du Nord continue d’être un pays stable à la politique rationnelle.

Le troisième essai nucléaire nord-coréen représente un challenge pour le gouvernement chinois. En effet celui-ci continue de soutenir le régime nord-coréen de Kim Jong Eun. En 2009, le premier ministre chinois, Wen Jiabao s’est rendu en visite en Corée du Nord où il a exprimé ses vœux de coopération avec la Corée du Nord. Pékin n’a pas aussi pleinement participe aux sanctions de l’ONU (les dites résolutions 1718 et 1874). Cela peut même paraitre surprenant, mais c’est une coopération économique qui s’est accrue dans le même temps.

Bien entendu au cours des derniers mois, Pékin n a cessé de répéter  Pyongyang que des provocations nucléaires n’apporteraient rien. Cependant, personnellement, je continue de croire que les provocations nucléaires nord-coréennes ont aussi un but marketing. En effet via ses essais, la Corée du Nord tente de vendre sa technologie. Aujourd’hui nous avons appris que l’Iran serait prêt à exporter du pétrole à la Corée du Nord. Est-ce que ce serait un contrat contre des missiles nord-coréens ? Rien n’est moins certain. Une chose l’est par contre : des spécialistes iraniens étaient présents lors de l’envoi du satellite nord-coréen.

Ou va donc la Corée du Nord ? Cela personne ne le sait, cependant en observant les derniers événements de ce coté de la Péninsule Coréenne, il est possible de dresser les conclusions suivantes :

1 – La Corée du Nord n’a pas peur des Etats Unis. En effet, la Corée du Nord continue de provoquer un des alliés des Etats Unis (la Corée du Sud)

2 – La Corée du Nord ne change pas de politique. Les provocations nord-coréennes ne sont pas nouvelles et probablement nous aurons à nouveau à faire à ce type de situations dans les mois suivants.

3– La situation politique est stable au sein de ce pays. La nomination d’un nouveau premier ministre (qui de facto était déjà en poste auparavant) confirme que l’économie de la Corée du Nord continue de changer. Pak Pong Ju est en effet considéré comme un réformateur mais personnellement je mettrais en avant ses contacts avec l’Armée nord-coréenne.

Bref la Corée du Nord continue sa politique.

Advertisements

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s