Les conseillers de Kim Jong Eun à Pékin

Kim Jong Eun continue de jouer à l’écart de la cour des grands en envoyant ses émissaires à Pékin et notamment Choe Ryong Hae : le directeur du Bureau Politique de l’Armée nord-coréenne. En observant les personnes qui se rendent en Chine, il est possible de déterminer qui sont les principaux conseillers de Kim Jong Eun. A part Choe Ryong Hae, remarquer également la présence de Kim Sung Nam (mon favori), un ancien conseiller de Kim Il Sung et Kim Jong Il aux affaires internationales. Kim Sung Nam. Bien sur cette visite est la première officielle depuis les dernières manœuvres militaires de la Corée du Nord cependant soyez sur que de nombreux émissaires nord-coréens se sont rendus en Chine dans les dernières semaines.

Kim Sung Nam

AEN20130522007600315_01_i

Kim Sung Nam avant de partir à Pekin (encerclé de rouge – 22 mai 2013)

Choe Ryong Hae (ainsi que ces conseillers) se rendent probablement à Pékin pour expliquer les derniers changements au sein des élites nord-coréennes. Rappelons notamment que Hyun Yong Chol, un proche des chinois, a été tout simplement évincé de sa position de leader de l’armée nord-coréenne et a été remplacé par Kim Kyok Shik, l’ancien ministre des FAP de la Corée du Nord (lui aussi remplace la semaine dernière par Jang Jong Nam, un prochinois de l’armée nord-coréenne).

C’est pourquoi n’attachons pas trop d’importance à la visite de Choe Ryong Hae à Pékin. Personnellement je considère que la présence de Choe Ryong Hae dans la capitale chinoise confirme la domination du clan Jang Song Thaek dans le domaine des relations sino-nord-coréennes (à titre d’exemple Ji Jae Ryong, l’ambassadeur nord-coréen base à Pékin n’est d’autre qu’un des fideles acolytes de Jang Song Thaek). Kim Sung Nam, auquel j’ai fait référence dans le passe, est aussi un fidele des fideles de Jang Song Thaek et des Kims.

En conclusion si le clan des Jang domine la politique chinoise de la Corée du Nord alors les relations économiques entre ces deux pays devraient rester au plus haut, en effet Jang Song Thaek est plus qu’ouvert au commerce avec la Chine. Il est le contraire de Kim Jong Il, l’ancien dirigeant de la Corée du Nord décédé le 17 décembre 2013.

Pour en savoir plus sur Jang Song Thaek, rendez-vous ici

Advertisements

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s