Pak Pong Ju: le symbole du renouveau ?

Pak Pong Ju le nouveau premier ministre nord-coréen, l’ancien directeur du département de l’industrie légère du PTC a été nommé également au bureau politique du PTC. Est-ce que ce retour de Pak Pong Ju signifie que des réformes économiques seront entreprises en Corée du Nord ? Selon moi oui mais seulement dans une certaine mesure.

北朝鮮、朴奉珠・元首相を首相に再任=KCNA

Pak Pong Ju (source: Reuters Japan)

La première chose à savoir est que les réformes économiques en question ont déjà lieu en Corée du Nord. Le véritable problème qui se pose est la pérennité de ces réformes. En observant malgré tout le leadership nord-coréen, on peut remarquer qu’il y a peu d’évolutions au sein de la direction des principales sociétés nord-coréennes. On peut alors en déduire que la politique à long-terme de ces sociétés ne change pas.
D’après des sources basées à Pékin, la Corée du Nord cherche des investisseurs non seulement à grande échelle mais aussi pour des projets de centaines de milliers de dollars. Ce qui est à noter c’est que ne se sont pas forcément les chinois qui servent d’intermédiaires dans ces investissements. D’autres nations sont très engagées dans le commerce avec la Corée du Nord.

Pak Pong Ju par son expérience internationale et par ses relations avec Kim Yong Il, un ancien ministre nord-coréen ouvert aux réformes et un ancien directeur de société basé en Europe, est capable de changer le cap de l’économie nord-coréenne. La multiplicité de ces inspections publiques semble en témoigner. Un autre témoin du changement est le fait que ses inspections se déroulent dans tout le pays. Pak Pong Ju est aussi à associer à certaines élites nord-coréennes qui dominent la scène politique de ce pays depuis 30 ans. Il est donc probable que Pak Pong Ju devait revenir sur les devants de la scène après le départ de Kim Jong Il et l’annonce de la retraite de l’ancien ministre de l’économie nord-coréenne : Choe Yong Rim.

Selon Kim Geun Sik, de l’université Kyungnam, Pak Pong Ju est le moteur du changement de l’économie nord-coréenne. Celle-ci passerait d’une économie militarisée à une économie de sociétés. Qu’en dira donc Kim Kyok Shik, un général nord-coréen responsable d’activités commerciales de l’armée ?

Advertisements

1 Comment

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s