LISTE DES PURGES LIES A JANG SUNG THAEK (MISE A JOUR: 10 FEVRIER 2014)

Dans le cadre de ce texte, je souhaitais présenter une note synthétique regroupant les informations relatives aux personnes affectées par la purge de Jang Sung Thaek, une personne clés de la Corée du Nord qui aurait été exécutée en décembre 2012. Cette liste est hélas incomplète et s’appui sur des sources asiatiques et mondiales (Corée du Nord, Corée du Sud,Europe, médias, sources privées…) et sur certains sites d’information relatifs à la Corée du Nord (NKNews et NK Leadershiwatch).

Les personnes suivantes auraient été envoyés en général à un centre de rééducation localisée à une vingtaine de kilomètres au nord de Pyongyang, la capital nord-coréenne.

LA FAMILLE

Ci-dessous je présente le sort des membres de la famille directe de Jang Sung Thaek :

Jang Kim Song (né en 1979)

Fils de Jang Sung Thaek. Ancien employé au sein du département administratif du PTC. Il était également co-gestionnaire d’une société nord+coréenne dans le domaine de l’agroalimentaire.

Jang Yong Chol (né en 1964)

Neveu de Jang Sung Thaek. Ancien ambassadeur de la RPDC en Malaise, il aurait été exécuté. Sa femme et ses enfants (deux fils âgés de 20 ans) auraient été épargnées et envoyés dans des camps de travail.

Jon Yong Jin

Beau frère de Jang Sung Thaek. Ancien ambassadeur de la Corée du Nord à Cuba. Mari de Jang Kye Sun. Jang Yong Chol aurait été exécuté.

Jo Song Kyu

Cousin de Jang Sung Thaek. Ministre adjoint du Tourisme. Jo Song Kyu aurait été envoyé hors de Pyongyang. Un de ses visites à Taiwan aurait été annulé au dernier moment en novembre 2013.

Kim Jong Nam (né en 1971)

Fils ‘adoptif » de Jang Sung Thaek. Il s’agit du vrai-faux vilain petit canard de la famille des Kim. Fils biologique de Kim Jong Il et responsable de certains investissements nord-coréens. Son film Kim Han Sol (né en 1995) serait sous surveillance policière en France. Kim Han Sol étudiait au campus du Havre de Sciences Po.

Kim Kyung Hee (né en 1946)

Femme de Jang Sung Thaek. Son sort demeure inconnu. Dans tous les cas, elle est gravement malade. Kim Kyung Hee est souvent soignée dans un hôpital parisien.

LE CERCLE DE RELATIONS DE JANG SUNG THAEK

Les exécutés

Choe Pyung Hee

Ancien directeur adjoint du département administratif du CC PTC.

Jang Su Gil

Ancien responsable du bureau 54 du Bureau Politique de l’Armée nord-coréenne. La cellule 54 serait responsable de certaines entreprises nord-coréennes qui effectuent du commerce avec des pays étrangers. La cellule 54 est l’une des cellules les plus importantes (du point de vue économique) des cellules des structures du système politico-économique du pays.

Kim Chang Son

Ancien directeur du secrétariat du CDN. Proche ami depuis les années 70 de Kim Kyung Hee, femme de Jang Sung Thaek. Kim Chang Son était un lieutenant de l’armée nord-coréenne. Ses parents étaient proches de Kim Il Sung.

Pak Chun Hong

Ancien directeur administratif du département administratif du CC PTC. Exécuté.

Pak Kwang Chol

Ancien ambassadeur de la RPDC en Suède. Rappelé à Pyongyang en décembre 2013.

Ri Ryong Ha

Ancien directeur adjoint du département administratif du CC PTC. Ri Ryong Ha (né en 1947) était ainsi le collaborateur de Jang Sung Thaek qui quant à lui était le directeur de ce département

Ro Song Gil

Ancienne première secrétaire de la Fédération Démocratique des Femmes de Corée. Elle a été remplacé par Kim Jong Sun, un membre par alliance de la famille des Kims. J’ai longtemps considéré Ro Song Gil comme une personnalité important du régime nord-coréen.

 Ryang Chong Song

Ancien directeur adjoint du CC PTC.

Les prisonniers en attente de jugements

Kang Min Chol

Kang Min Chol, Le ministre nord-coréen de l’industrie minière a été remplacé par Ri Hak Chol. Kang Min Chol appartenait au réseau de patronage de Jang Sung Thaek. Kang Min Chol occupait ce poste depuis novembre 2005. Veuillez noter que bien que Kang ait été un proche de Jang Sung Thaek, il occupait son poste lors de la période d’exil de Jang (2004-2007).  Ri Hak Chol a souvent voyagé en Europe et est un homme d’affaire nord-coréen. Kang Min Chol a été arrêté.

Ri Myong Su

Ancien ministre de la sécurité publique. Celui-ci a probablement été envoyé en résidence surveillée. Je prendrais mes précautions face à ces insinuations. Il aurait pu être démis de ses fonctions pour d’autres raisons (son contrôle du système économique nord-coréen)

LES SURVIVANTS DU RESEAU DE JANG SUNG THAEK

Ji Jae Ryong

Ancien collaborateur de Jang Sung Thaek dans le cadre des jeunesseskimilsungiennes. Ambassadeur de la RPDC en Chine. Il n’a pas été démis de ses fonctions.

Kim Chang Sop

Directeur du Bureau Politique du Ministère de la Sécurité d’Etat. Son sort n’est pas connu et il est invisible des médias nord-coréens.

Kim Ki Sok

Responsable de la Commission d’Etat du Développement Economique (une organisation affiliée au PTC). Il aurait été épargné (du moins à court terme) par Kim Jong Eun.

Kim Yong Il

Fonctionnaire au sein du MAE de la Corée du Nord. Kim Yong Il coopérait avec Jang Sung Thaek dans le cadre des relations entre la Corée du Nord et le Japon. Il aurait été épargné (du moins à court terme) par Kim Jong Eun.

Man Won Chon

Directeur du département des finances du CC PTC. Il travaillait avec Jang Sung Thaek dans le cadre de l’urbanisation de Pyongyang. Man Won Chon est également cogérant de la société Mansudae responsable de projets de construction hors des frontières nord-coréennes. Il aurait été épargné (du moins à court terme) par Kim Jong Eun.

Mun Kyong Dok (né en 1951)

Responsable du PTC à Pyongyang. Ce jovial collaborateur de Kim Jong Eun aurait été épargné (du moins à court terme).

Pak Myong Chol

Un responsable de structures politico-sportives et un ancien ami de Jang Sung Thaek aurait été épargné.

Pak Pong Ju

Premier ministre de la RPDC. Il contrôle le dossier économiques.

Ri Chol

Responsable d’investissements en Corée du Nord et tuteur de Kim Jong Eun. Il aurait été épargné bien que des médias sud-coréens le jugeaient mort.

AUTRES PERSONNES

[Remarque : Dans cette catégorie figure des personnes dont les identités ne peuvent pas être divulguées]

–          Des cadres du PTC des provinces Ryanggang, du Pyongan nord (à Sinuiju), du Hamgyong nord et sud auraient été démis de leurs fonctions et exécutés.

–           Des fonctionnaires de la zone économique de Rason.

–          Des diplomates nord-coréens proches de Jang Sung Thaek  auraient disparus de leurs ambassades.

– Selon des sources sud-coréennes se seront 30 000 personnes qui auraient été purgés.

CHANGEMENTS MINISTERIELS

L’économie nord-coréenne était sous le contrôle de la famille des Jang et tout particulièrement de sociétés qui étaient affiliées au Ministère de l’Administration. Certaines d’entre elles étaient tout particulièrement dans le domaine des mines et de l’industrie des matières premières. Cela peut probablement expliqué le fait suivant

La quantité de charbon exporté entre la Corée du Nord et la Chine a été multipliée par 4 (voire 5) entre le début des années 2000 en passant de 2-3 millions de tonnes à plus de 10 millions en 2011. Cet accroissement des exportations aurait été partiellement du à la politique prochinoise de Jang Sung Thaek. Sa dénomination risque de changer le cap de ces échanges.

C’est donc pourquoi afin de reprendre la main dessus, Kim Jong Eun en coopération avec Choe Yong Rim et du cercle des anciens généraux ont décidé de faire démissionner les personnalités responsables de certaines activités des matières premières. A noter cependant : tous n’ont pas été démissionnés (je pense tout particulièrement à Jon Sung Hun, un économiste nord-coréen).

Les remplacements economiques du cabinet ministériel.

Han Hyo Yon

Ancien ministre de l’industrie des métaux: il a été remplacé par Kim Yong Gwang en tout début janvier.

20140106001114_0

Kim Yong Kwang

 Kang Min Chol

Kang Min Chol, Le ministre nord-coréen de l’industrie minière a été remplacé par Ri Hak Chol en début janvier 2014. Kang Min Chol appartenait au réseau de patronage de Jang Sung Thaek. Kang Min Chol occupait ce poste depuis novembre 2005. Veuillez noter que bien que Kang ait été un proche de Jang Sung Thaek, il occupait son poste lors de la période d’exil de Jang (2004-2007).  Ri Hak Chol a souvent voyagé en Europe et est un homme d’affaire nord-coréen. Kang Min Chol a été arrêté.

Kim Yong Ho

Ancien secrétaire du Cabinet ministériel: il a été remplacé par Kim Jong Ha.

Rim Nam Su

Rim Nam Su, ancien ministre de l’industrie du Charbon a été remplacé par Mun Myong Hak. Celui-ci a été présenté lors d’un anniversaire au Complexe Minier de Pukchang (partie septentrionale de la Corée du Nord).

Advertisements

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s