Qui est Kim Kyung-hee, la tante de Kim Jong-eun ?

Kim Kyung-hee, la tante de Kim Jong-eun (vous trouverez sa biographie au lien suivant) est en perdition à Pyongyang. Longtemps à la tête du département de l’Industrie légère du PTC, elle se rétracta peu à peu du pouvoir à partir de 2010.

Il faut cependant savoir qu’elle continue de faire parti de conseils d’administrations de sociétés nord-coréennes et de toucher des « jetons de présence » qui lui permettent d’assurer la pérennité de ses revenus. Dernièrement elle avait nominé à sa succession au département de l’industrie légère, un certain An Jong-su, qui lui-même a perdu ses fonctions en début septembre 2015.

An Jong-su (source: Chosun Ilbo)
An Jong-su (source: Chosun Ilbo)
An Jong-su (en vert sur l'illustration). Source: KBS
An Jong-su (en vert sur l’illustration). Source: KBS

Kim Kyung-hee est réputée pour ses problèmes de santé mais également pour être proche des membres de sa famille et de Kim Il-sung, son père décédé en juillet 1994. Lors du 60ème anniversaire de son père, le 14 avril 1972, lors de la présentation de la femme de Kim Il-sung, Kim Sung-ae, Kim Kyung-hee se mit à pleurer, en s’indignant de la présence de cette femme, que Kim Kyung-hee considéra comme étrangère à sa famille.

En effet, Kim Kyung-hee considérait que Kim Sung-ae était responsable de sa mère biologique (Kim Jong-suk) et qu’en raison de cela, elle ne pouvait se considérer comme la femme de Kim Il-sung. Les années passèrent, la colère de Kim Kyung-hee se dépérit (notamment suite à la mise en résidence surveillée de Kim Sung-ae et de sa famille), Kim Kyung-hee se mit à diriger les affaires économiques du pays en devenant secrétaire économique du PTC dans les années 80. Avec son mari, Jang Sung-thaek, ils modernisèrent la Corée du Nord et invitèrent des investisseurs étrangers sur le sol nord-coréen. Le décès tragique de son mari en décembre 2013 l’entraina à nouveau dans les vices de l’alcool. Au jour d’aujourd’hui Kim Kyung-hee habite à Pyongyang et semble être (selon des diplomates en poste à Pyongyang) en bonne santé. Elle continue de conseiller certaines sœurs de Kim Jong-eun qui elles également sont à la tête de sociétés nord-coréennes. Kim Kyung-hee serait tout particulièrement proche de Kim Sol-song, une demi-sœur de Kim Jong-il, qui aime passer son temps libre avec Kim Jong-chol, un des frères de Kim Jong-eun.

Etant né en 1946, on peut considérer que Kim Kyung-hee disparaitra totalement de la scène politique nord-coréenne dans les mois qui suivent. Le congrès du PTC prévu pour mai 2016 sera une occasion parfaite pour proclamer soit sa mort politique soit un renouveau dans une des structures politiques du pays. Si Kim Jong-eun cherche à maintenir un équilibre politique dans son pays, il ne pourra pas destituer Kim Kyung-hee.

Advertisements

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s