Qu’attendre du congrès du PTC?

A partir du 6 mai 2016 débutera le 7ème congrès du PTC (Parti du Travail Coréen). Que pouvons-nous en attendre ? Quels en sont les objectifs ? Pourquoi va-t-il se dérouler ?Que peut espérer la population nord-coréenne de congrès du PTC prévu initialement pour fin mai 2016 ? Ce congrès concernera les institutions nord-coréennes ou la population nord-coréenne ?

C’est à ces questions je vais tenter de répondre au fil des lignes suivantes.

Par rapport au congrès de 1980, le contexte est totalement différent. En 1980, la Corée du Nord disposait du soutien solide de ses alliés soviétiques et chinois. Dorénavant le régime de Pyongyang est bien seul. Il ne peut compter sur l’appui russe (bien affairé par les courbes descendantes du prix du baril de pétrole) et le soutien chinois (plus affecté par les difficultés internes du pays et contrarié par la politique nord-coréenne nucléaire). Les partis communistes des pays amis ont également soit tout simplement disparus soit sont quasi interdits dans leurs pays respectifs. C’est pour cela qu’il n’y aura pas d’invités étrangers à ce congrès du PTC. Absents également seront les dignitaires des pays africains amis, ni Robert Mugabe (le président du Zimbabwe présent au congrès de 1980), ni camarades libyens ou égyptiens. Dorénavant la Corée du Nord est bien seule. Même les iraniens ne veulent plus officiellement d’armes nucléaires sur le sol de la Péninsule Coréenne.

Le Congrès du PTC débutant le 6 mai 2016 est un événement sans commune mesure sur la scène politique nord-coréenne. Il s’agit du premier de la sorte depuis 1980. En octobre 1980, lors du 6ème congrès du PTC, Kim Jong-il devint officiellement le successeur de son père Kim Il-sung, alors encore vivant. A présent Kim Jong-il est décédé, Kim Il-sung est mort depuis 1994. Pourquoi donc un congrès ? Tout d’abord je considère que la position de Kim Jong-un au sein du PTC sera renforcé, je m’attends tout particulièrement à le voir nominer à la tête du département de l’Organisation et de la Direction du PTC (DOD). Curieusement aucuns organigrammes ne mentionnent le nom du directeur du DOD. Tous ceux qui s’occupent de la Corée du Nord savent que Kim Jong-il (le père de Kim Jong-un) en était le premier directeur adjoint. Cependant qui en est le directeur ?

J’attends donc des nominations entre autres au sein des organisations suivantes :

  • Le Secrétariat du PTC
  • Le Bureau Politique du PTC
  • La Commission Militaire Centrale du Parti
  • Le Secrétariat de l’APS
  • La Garde Rouge des Paysans-Travailleurs

Je m’attends à la nomination de membres directes (issus de la famille proche de Kim Jong-un) ou indirects (ayant des liens de parenté plus lointains avec Kim Jong-un) de la famille des Kims à la tête de structures politiques nord-coréennes existantes ou nouvelles. Je pense ici tout particulièrement à la direction du secrétariat du parti ou à la Commission Militaire Centrale. Je considère également que seront remplacés les anciens membres du PTC. Je m’attends ainsi à la mise en retraite des personnalités suivantes : les viellissants Choe Yong-rim, Kim Ki-nam, Kim Yong-chun, Kim Yong-dae, O Kuk-ryol, O Kum-chol, Pak Pong-ju, Yang Hyong-sop… Je m’attends par contre à de nouvelles fonctions pour des personnalités comme Hyon Yong-chil (secrétaire du département de l’armement), Kim Jong-gak (recteur de l’Université Militaire Kim Il-sung) Kim Kyong-ok (le mystérieux deuxième directeur du DOD) ou O Il-jong (secrétaire du département militaire du PTC).

S5001006
Le bureau central du PTC (source: Nicolas Levi)

Ce congrès à cependant un but du point de vue de la visibilité nord-coréenne à l’étranger. Il renforce la crédibilité de la Corée du Nord à l’étranger en montrant que les institutions nord-coréennes fonctionnent et que sa clé de voute (le PTC) continue de se rencontrer régulièrement.

Ce congrès sera-t-il donc dans la continuité des précédents ou précurseurs de changements radicaux dans la politique menée par la Corée du Nord. J’opte plutôt pour le premier scenario. Le terme de « réforme » continue d’être interdit en Corée du Nord donc parler de « changement » est plus qu’improbable et nécessitera de nombreux changements dans la propagande nord-coréenne. Plus qu’un vaste programme pour les écrivains et idéologues affiliées au département de la Propagande et de l’Agitation du PTC.

Advertisements

Laisser une réponse

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s